DSC_0115_edited.jpg

Éducation Physique et Sportive

L’enseignement de spécialité « Education physique, pratiques et cultures sportives » (EPPCS)
poursuit 3 objectifs principaux :

  • Le développement de compétences dans plusieurs activités physiques : il s’agit de montrer une

disponibilité et une aisance motrice. C’est le registre PRATIQUER.

  • Le développement d’un regard critique : il s’agit d’apprendre à porter un regard lucide sur sa

pratique, celle des autres et sur la culture sportive. C’est le registre ANALYSER.

  • Le développement de compétences transversales : il s’agit de favoriser le développement

d’habiletés psycho-sociales comme la communication, confiance en soi, gestion des émotions,
intégration dans un collectif,... C’est le registre COMMUNIQUER.


Ces compétences sont construites au moyen d’apports pratiques et théoriques, abordés en étroite
relation :


Apports pratiques (2h)

  • Il s’agit de proposer aux élèves des situations sportives diverses et des pratiques variées afin

qu’ils perfectionnent leur capacité d’adaptation motrice à leur environnement physique et
humain, et qu’ils enrichissent leurs connaissances sur soi, sur les autres, sur l’environnement et
sur les pratiques physiques.

  • Il s’agit également d’amener les élèves à rechercher une efficacité maximale dans les activités

physiques afin de réaliser des performances de niveau supérieur à celui attendu dans
l’enseignement commun d’EPS.


Apports théoriques (2h)
Par ces apports théoriques, les élèves apprennent à situer la diversité des secteurs professionnels liés au
sport et au corps humain, à identifier les incidences de la pratique physique sur les différentes
dimensions de la santé et à caractériser un niveau de performance dans une APSA (Activité Physique
Sportive et Artistique).


En articulant des contributions pratiques et théoriques, il offre à chaque élève une formation lui
permettant d’envisager diverses orientations dans l’enseignement supérieur au regard de son projet
personnel et professionnel. Ces projets sont multiples et peuvent concerner les métiers de
l’enseignement, de l’entraînement sportif, des loisirs, du management, de la santé et du bien-être, et de
la protection des personnes.


Les épreuves de mobilisation de connaissances pourront prendre différentes formes telles que
l’exposé oral avec ou sans support, la construction de synthèses écrites, le devoir sur table, l’analyse de
documents de diverses natures (textes littéraires, articles de presse, photographies, vidéos, données
chiffrées).


Les programmes exigent donc des capacités de raisonnement, d’analyse, de rédaction, de synthèse, avec
des connaissances scientifiques, théoriques et culturelles à acquérir.


L’engagement dans un projet de l’Association Sportive est obligatoire soit dans la
compétition, le coaching, l’arbitrage ou le reportage.